WEB Nano Saclay
SOLEIL
logo_tutelle logo_tutelle 

Synchrotron SOLEIL, inauguré le 18 Décembre 2006, rassemble l'ensemble de la communauté scientifique française et internationale. Il a fallu cinq ans pour porter cet équipement de très haute technologie, installée sur le plateau de Saclay, au cœur d'un environnement de très haut niveau scientifique.

A la fois laboratoire de recherche et outil scientifique de très haut niveau, SOLEIL a une double vocation : mettre à la disposition de ses utilisateurs des installations expérimentales les plus performantes au monde et développer une recherche scientifique interne de référence.

Le CNRS et le CEA ont créé, le 16 octobre 2001, la société civile Synchrotron SOLEIL, appelée à gérer la construction puis l’exploitation de SOLEIL. Ils en détiennent respectivement 72% et 28% des parts. A leurs côtés la région Ile de France et le Conseil général de l’Essonne ont financé 183 M€ d'investissement. La région Centre est également partenaire de SOLEIL.

Le personnel de SOLEIL sera constitué à terme de 357 salariés permanents, détachés, mis à disposition par les organismes (CEA, CNRS, Universités) ou recrutés directement par SOLEIL. Des thésards, doctorants et post-doctorants participeront également aux programmes de recherche, y compris dans les domaines des accélérateurs.

Des chercheurs des lignes ANTARES, ODE, HERMES, TEMPO, CASSIOPEE, SIRIUS,LUCIA, SIXS, SEXTANTS et DEIMOS sont rattachés au LabEx NanoSaclay.

 
#2 - Màj : 05/08/2019
Sous-thèmes

• Flagship phase 2 : nAnoXItrONics English

Afin de préparer la micro/nanoélectronique du futur, il devient nécessaire de dépasser les limites de la technologie CMOS que celles-ci soient physiques ou économiques via l'utilisation de matériaux aux propriétés nouvelles apportant  de nouveaux paradigmes pour le stockage et le traitement des données.

• Flagship phase 2 : nAnoXItrONics
Faits marquants
13 octobre 2017
Les matériaux antiferromagnétiques commencent à focaliser l’attention des physiciens qui voient en eux l’espoir de dépasser toutes les limites auxquelles sont confrontés les dispositifs à bases de ferromagnétiques, en étant potentiellement plus rapides, plus denses, plus robustes, et moins énergivores.
Publications HAL
Thèses
0 sujet nanosaclay/Unités

Dernière mise à jour : 14-07-2020


 

Stages
Images
RUMATO
InSiGraph
SOLEIL
VERMICELL
Synapse
Col-Nano
NBGraph
FERROMOTT
RAPID_3D
SILCENE
• Flagship phase 2 : nAnoXItrONics
THEWAVE
EXCITON2D
Vermicell2
Un magnétomètre à centre NV pour imager les matériaux antiferromagnétiques
BISON
DOPNOXBV
Ferro2DMat
CEPOGHEX
PA-FLOW

 

Retour en haut