WEB Nano Saclay
22 juin 2015
Une nouvelle classe de photocatalyseurs activés par la lumière visible
logo_tutelle logo_tutelle 

Le dioxyde de titane est le photocatalyseur le plus étudié car il est performant, peu cher et très stable. Néanmoins, il est actif sous irradiation dans l’UV qui ne constitue qu’environ 4% du spectre solaire. Le développement de matériaux photocatalytiques efficaces sous irradiation dans le domaine visible reste un défi important et permettrait d’utiliser de manière plus rationnelle l’énergie solaire et ainsi apporter des solutions à de nombreux problèmes environnementaux.

Des chercheurs d’une équipe du LCP faisant partie du Labex NanoSaclay viennent de synthétiser des nanofils de polymères semi-conducteurs par photopolymérisation. Ces nanofils qui dégradent entièrement des polluants organiques en CO2 et H2O montrent une activité photocatalytique élevée sous illumination dans le visible ou l’UV. Ce travail a fait l’objet d’un article dans le journal Nature Materials.

Référence: Conducting polymer nanostructures for photocatalysis under visible light

S. Ghosh, N. A. Kouamé, L. Ramos, S. Remita, A. Dazzi, A. Deniset-Besseau, P. Beaunier, F. Goubard, P.-H. Aubert, H. Remita Nature Materials 2015,14 : 505–511

Contact NanoSaclay: H. Remita, Laboratoire de Chimie Physique, Bât. 349, Université Paris-Sud, 91405 Orsay

Collaborations:

 

Maj : 22/06/2015 (102)

 

Retour en haut