| English
WEB Nano Saclay

2018

12 avril 2018

Instrument couplant excitation magnétique et détection électrochimique

Acronyme

Année

Laboratoire

Collaboration(s)

Budget

Durée

HDE

2018

C2N

Laboratoire PHENIX

60 k€

18 mois

 

 

Titre

Instrument couplant excitation magnétique et détection électrochimique

Porteur

Jean Gamby

Date de démarrage

Mai 2018

Présentation du projet

Le but du projet est l’optimisation du couplage entre excitation magnétique et détection électrochimique en puce microfluidique. La méthode récemment brevetée permet la capture puis la détection de petites séquences d'ARN en systèmes miniaturisés. Ce concept est très prometteur pour son application au diagnostic précoce du cancer. Le projet vise à atteindre la miniaturisation du montage expérimental et le développement de nouvelles géométries de dispositifs microfluidiques pour la quantification et le dosage direct de brins d’ARN.

12 avril 2018

Cartographie Locale de la susceptibilité Magnétique

Acronyme

Année

Laboratoire

Collaboration(s)

Budget

Durée

CALM

2018

SPEC

 

50 k€

24 mois

 

 

Titre

Cartographie Locale de la susceptibilité Magnétique

Porteur

Aurélie SOLIGNAC

Date de démarrage

Mai 2018

Présentation du projet

Le projet CALM vise à développer un prototype d’imagerie de la susceptibilité magnétique de surface de matériaux qui permettra de réaliser des cartographies submicrométriques de la susceptibilité avec une résolution de l’ordre du nT et une très large dynamique spectrale (de DC à 100MHz). L’intérêt est que pour certains matériaux magnétiques et notamment les aciers, les propriétés mécaniques et les propriétés magnétiques sont corrélées. L’instrument développé constituerait d’une part un moyen de contrôle non destructif à petite échelle des matériaux magnétiques et d’autre part un outil permettant d’accéder à une meilleure compréhension de leur microstructure. La réalisation de ce prototype est nécessaire afin de pouvoir mener des démonstrations après des utilisateurs potentiels qui auront été identifiés pendant le projet. Une analyse des distributeurs potentiels de la technologie sera également menée en vue d'un potentiel transfert technologique.
12 avril 2018

Analyse par LIBS de Nanoparticules Isolées sous Vide 

Acronyme

Année

Laboratoire

Collaboration(s)

Budget

Durée

ALNIV

2018

NIMBE

LANIE

60 k€

18 mois

 

 

Titre

Analyse par LIBS de Nanoparticules Isolées sous Vide

Porteur

Olivier Sublemontier

Date de démarrage

Septembre 2018

Présentation du projet

Le projet ALNIV propose de développer une méthode laser, la LIBS (Laser-Induced Breakdown Spectroscopy) pour mesurer rapidement et in situ, par l’interaction entre un faisceau collimaté de nanoparticules et une impulsion laser focalisée, la composition chimique élémentaire d’un flux de nanoparticules généré sous vide par une lentille aérodynamique. Nous avons établi la première preuve de concept sur des nanoaérosols de silicium générés à partir d’une suspension liquide et breveté cette technologie innovante. Nous proposons ici d’étendre cette technique à l’analyse élémentaire en ligne et en temps réel des nanoparticules en phase gazeuse, notamment synthétisées par pyrolyse laser. Ce développement devrait trouver des débouchés industriels directs dans la protection de l’environnement, par exemple dans l’analyse en ligne de fumées produites par des procédés potentiellement polluants.
12 avril 2018

Deposited Resin for Accessible Microfluidic

Acronyme

Année

Laboratoire

Collaboration(s)

Budget

Durée

DReAM

2018

NIMBE

 

30 k€

18 mois

 

 

Titre

Deposited Resin for Accessible Microfluidic

Porteur

Florent Malloggi

Date de démarrage

Septembre 2018

Présentation du projet

La microfluidique, et la technologie associée des laboratoires sur puces, sont un domaine de miniaturisation des technologies d'analyse et de production chimique et biologique. Les applications relatives aux laboratoires sur puce sont en théorie quasi infinies. L’attractivité de la technologie microfluidique se heurte aujourd’hui à sa complexité d’utilisation et à son accessibilité à plus bas coût. Récemment, les travaux de recherche du porteur du projet ont mené à la mise au point d’une nouvelle méthode de microfabrication qui possède de très nombreux avantages par rapport aux méthodes existantes en terme de coût, de simplicité et d’adaptabilité. Fort de ce constat, R. Brossard, T. Brouchet et F. Malloggi envisagent la création d’une société pour commercialiser ce nouveau procédé de fabrication.

Actuellement une preuve de concept a été réalisée au laboratoire et un premier prototype a vu le jour. Néanmoins celui-ci doit être amélioré et mieux caractérisé: c’est une étape essentielle pour une future commercialisation. Par ailleurs, nous réfléchissons également à la mise au point de cartes microfluidiques pouvant être assemblées par un utilisateur « lambda » grâce à des « soudures fluidiques ». Ce sont ces points critiques que le présent projet permettra de lever. Enfin nous réaliserons une étude de marché pour vérifier la viabilité de notre proposition.

 

Retour en haut