WEB Nano Saclay
27 mai 2014
Diodes électroluminescentes à nanofils InGaN/GaN utilisant graphène comme contact transparent
logo_tutelle logo_tutelle 

Pour la première fois, des LEDs à nanofils uniques InGaN/GaN cœur-coquille ont été fabriqués utilisant du graphène comme contact transparent.

Les nanofils épitaxiés par MOVPE (Metalorganic Vapor Phase Epitaxy) sur des substrats saphir ont été détachés de leur support pour fabriquer des LEDs à nanofils uniques utilisant un transfert de graphène, deux étapes de lithographie électronique suivi d’une gravure sèche et d’une métallisation. Les dispositifs réalisés montrent une forte électroluminescence visible à l’œil nu. Des excellentes propriétés électriques du contact graphène ont été attestées utilisant la microscopie de collection de charge. Ces composants à base de graphène pour l’injection des trous ont été comparés avec des LEDs de référence utilisant un contact métallique. Cette comparaison montre en particulier l’influence de la géométrie des contacts sur la couleur de l’électroluminescence. La cartographie de la cathodoluminescence sur la tranche des nanofils a permis d’identifier les régions riches en indium à l’échelle d’un nanofil unique.

Référence :
InGaN/GaN core−shell single nanowire light emitting diodes with graphene-based P‑contact.
M. Tchernycheva, P. Lavenus, H. Zhang, A. V. Babichev, G. Jacopin, M. Shahmohammadi, F. H. Julien, R. Ciechonski, G. Vescovi, and O. Kryliouk.
Nano Lett. (2014), 14, 2456−2465.

Contact NanoSaclay: Institut d’Electronique Fondamentale, UMR 8622 CNRS, Université Paris Sud XI, 91405 Orsay

Collaborations:

 

 

Maj : 13/06/2014 (26)

 

Retour en haut